Supermeca blog technos, autos, actus

Le permis à puce arrive à point

Petit changement à l’échelle européenne concernant le permis de conduire. Cette pièce tant convoitée, qui permet de circuler sur les routes à bord d’un véhicule pour lequel le permis a été validé, est également une pièce d’identité subissant l’assaut des falsifications. Le papier rose est en passe d’appartenir au passé. Au programme : réaménagement des catégories de véhicules, intégration d’une puce, changement de format, permis moto remanié.

fraude

C’est depuis le 19 janvier dernier que cette mise à jour du permis de conduire est entrée en vigueur au sein de l’Union Européenne. Le cas de la France est à part puisque des soucis informatiques ont engendré un recul de l’entrée en vigueur sur notre territoire pour le 16 septembre prochain. Cette mise en œuvre à grande échelle a pour but d’harmoniser le support pour les pays appartenant à l’U.E, facilitant la circulation des usagers au sein de l’U.E, et permettant également un contrôle plus aisé quant au paiement des contraventions faites dans un pays autre que celui où l’on habite.

Le format a été remanié, délaissant le fragile carton pour une carte plastifiée de la taille d’une carte bleue, plus pratique pour le rangement. Elle intégrera une puce électronique qui sauvegarde l’état civil du propriétaire, ainsi que les différents permis qu’il a en sa possession. Une actualisation de la carte est obligatoire tous les 15 ans.

carte

Les catégories de véhicules ont subi quelques modifications. Le permis moto instaure une certaine progression dans son obtention : nouvelle catégorie « AM » destinée aux cyclomoteurs de moins de 50cm3 dès l’âge de 14 ans et les voiturettes dès 16 ans. La catégorie A1 s’adresse aux motos 125 cm3 maximum dès 16 ans tandis que la A2 concerne les motos disposant jusqu’à 48 chevaux pour les 18 ans et plus. Les usagers ayant au moins 20 ans et 2 ans de pratique en A2 pourront prétendre au permis A et manipulés de plus grosses cylindrées, à défaut d’attendre 24 ans sans A2 préalable. On observera quelques changements pour les permis poids lourds avec des catégories C et D étoffées et réaménagées.

carte

Les formats d’examens ont également subi une petite refonte concernant les épreuves du permis moto. Il faut s’y présenter vêtu de toutes les protections en vigueur, passer une épreuve de conduite à faible allure et chronométrée, puis une 2ème épreuve à obstacles, testant la maîtrise du véhicule. Les inspecteurs en ont d’ailleurs profité pour faire part de leur mécontentement quant à leur formation face à tous ces changements, et pointent du doigt une formation jugée incomplète pour exercer leur activité convenablement.

Les personnes qui passeront leur permis, toute catégorie confondue, entre le 19 janvier et le 16 septembre, disposeront d’un document transitoire qu’ils pourront changer à partir de 2014. Ceux qui le passeront après le 16 septembre auront la chance d’être équipé du nouveau format. Enfin, les anciens permis seront toujours valables jusqu’en janvier 2033, sachant que les demandes de changement de format seront peut-être payantes.

A propos de

Your email is never shared.
Required fields are marked *