Supermeca blog technos, autos, actus

Retour sur la création du groupe Ford

Au commencement, la marque a été l’œuvre d’un homme qui a marqué l’histoire dans sa globalité (pas uniquement dans le domaine automobile). Henry Ford a rendu accessible au plus grand nombre la voiture dans la vie quotidienne, et a également participé à une révolution dans la façon de produire un véhicule, vite, et en grande quantité. Nous commencerons par présenter rapidement l’homme, puis nous basculerons sur l’évolution de la marque en elle-même.

AutomobileHenry Ford est né le 30 juillet 1863 dans le Michigan, aux Etats-Unis. Dès l’enfance, l’univers de la mécanique l’attire particulièrement. A l’aube de ses 15 ans, il a déjà mis la main dans le cambouis en créant son 1er moteur. Quelques années plus tard, il endosse le statut d’apprenti mécanicien à Detroit mais fait encore des escales chez lui pour aider sa famille. Il enchaîne les petits boulots pour finalement intégrer en 1891 la Edison Illuminating Company en tant qu’ingénieur. Il profite du temps libre pour faire quelques expériences sur les moteurs à combustion interne. En 1896, Henry Ford crée le Quadricycle, qui est un véhicule avec quatre roues de bicyclette et un moteur sur le châssis. Il démissionne de la EIC en 1899 pour créer 4 ans plus tard la Ford Motor Company. Au fil des années, Henry Ford accomplit son rêve en élaborant la Ford T, 1ère voiture fiable et accessible au public en 1908. C’est à partir de cet instant que le succès ne cessera d’accompagner sa vie. Son fils Edsel prendra les rênes de l’entreprise mais la mort d’Edsel obligera Henry à revenir à son poste. C’est le petit-fils qui s’en chargera quelques années plus tard. Henry Ford meurt en avril 1947 à son domicile et laisse derrière lui une franche réussite qui lui aura valu plusieurs récompenses et la reconnaissance du monde automobile.

voitureL’organisation fordiste, appelée communément le fordisme, consistait en une production de masse sur chaîne de montage. Cela permettait de gagner du temps précieux, de produire vite, à la chaîne, en grande quantité, et à un prix raisonnable. Le but était en fait de produire des voitures que les ouvriers aient la possibilité d’acheter, notamment grâce à une augmentation de salaires significative pour l’époque. L’offre avait en quelques sortes déjà trouvée sa demande. On dénotait une division du travail verticale, c’est à dire que le groupe de conception se détachait du groupe de réalisation, mais également horizontale avec une parcellisation des tâches (ateliers dédiés à telle ou telle tâche). Ajoutez à cela une standardisation de la production (Ford T uniquement), de manière à réduire les coûts et à permettre une cadence plus élevée de production avec la ligne de montage.

Concernant la marque, il est évident qu’elle s’est adjugée d’un logo connu de tous et qui a subit quelques évolutions au fil du temps. Le 1er logo (1903) était bordé d’un style « art nouveau » avec Ford Motor Co. Detroit inscrit dessus. La 2ème version (1906) se limite à « Ford » avec des lettres « F » et « D » allongées. Vient ensuite en 1912 le triangle ailé alliant vitesse et légèreté, le tout sur un fond bleu foncé. En 1927, le style du logo se stabilise et se transforme de manière quasi définitive en badge ovale à fond bleu foncé/violet. Une petite révision de la couleur aura lieu en 1976 afin d’éclaircir le bleu de fond.

marque

Aujourd’hui, la marque américaine connaît une expansion mondiale. 4ème constructeur automobile mondial, elle a un porte-feuille de marques assez fourni : Ford, Lincoln, Mercury, Land Rover, Jaguar, Volvo, Aston Martin, Mazda. Certaines d’entre elles ont été revendues pour faire face à la crise de 2008. Au niveau de la santé financière du groupe, on dénote un résultat net avoisinant les 6,5 milliards de dollars pou un chiffre d’affaires d’environ 120 000 milliards de dollars. La vente de plus de 5,3 millions de véhicules permet à Ford de tirer un bénéfice sur le continent américain, en Europe, en Asie, en Afrique, et dans le Pacifique. C’est en soi une marque solide très bien implantée dans le monde, et qui semble avoir encore de beaux jours devant elle.

A propos de

Your email is never shared.
Required fields are marked *